Décorer sa maison est essentiel afin d’améliorer la qualité et le confort de vie. Mais les travaux de décoration ont un coût. Dans la plupart des cas, pour les travaux d’une certaine envergure, solliciter un prêt est indispensable pour financer le projet. Pour cela, il existe plusieurs solutions selon que l’on prévoit de faire les travaux avant ou après l’acquisition du bien.

Trouver le meilleur prêt décoration pendant l’achat d’un bien immobilier

En marge d’un achat immobilier, il est important de se focaliser également sur le coût et le financement des travaux de décoration avant de procéder à l’achat proprement dit. Pour cela, plusieurs solutions de crédits existent.

Tout d’abord, il est possible d’inclure dans le montant du crédit immobilier celui des coûts nécessaires à la décoration. Le principal avantage de ce type d’opération est de bénéficier du taux d’intérêt appliqué au crédit immobilier. Toutefois, les banques demandent souvent un devis des travaux émanant d’une entreprise professionnelle. Par ailleurs, l’utilisation des fonds pour les travaux doit être justifiée auprès de la banque. Pour trouver les meilleures offres de prêt immobilier, avec un comparateur en ligne gratuit, cliquez ici.

L’emprunteur peut également opter pour le PTZ dans l’ancien. Il doit pourtant répondre aux conditions d’octroi d’un PTZ, notamment le fait que le bien concerné doit être sa résidence principale et que son profil doit répondre à certaines conditions de revenus. Le montant du prêt doit également au moins représenter 25 % du coût total des travaux.

Par ailleurs, si l’emprunteur dispose d’un CEL ou d’un PEL, il peut solliciter un prêt travaux pour décoration auprès de la même banque que celle où il demande un prêt immobilier. Le CEL ouvre droit à une prime d’État de 50 %, tandis que le PEL fait gagner 1000 euros. Toutefois, ce dispositif sera supprimé à partir du 1er janvier 2018.

Trouver le prêt décoration adapté après l’achat d’un bien immobilier

Après l’acquisition du bien immobilier, il est possible de souscrire un crédit à la consommation pour financer les travaux de décoration. Il s’agit du prêt travaux dont le montant total qui peut être emprunté est de 75.000 euros. Le prêt travaux peut être un prêt personnel non affecté, c’est-à-dire que son utilisation n’est pas à justifier auprès de sa banque, ou un prêt affecté, pour lequel l’emprunteur doit présenter tous les justificatifs de son utilisation.

Par ailleurs, il est également possible de solliciter un prêt de la CAF pour financer les travaux de décoration. Il s’agit d’une aide financière attribuée par la CAF pour les résidences principales, à condition que le ménage bénéficie d’une prestation familiale de la part de cet organisme. Le montant maximal de l’aide de la CAF est de 1067 euros.

L’éco-PTZ pour les travaux d’amélioration énergétique peut également être sollicité pour financer sa décoration ou la rénovation de l’habitation. Toutefois, l’utilisation des fonds doit porter sur l’amélioration de la performance énergétique du logement. Son obtention n’est pas soumise à conditions. Le montant maximal de l’Eco-PTZ est de 30.000 euros.

Facebook Comments

Post a comment