Ces deux dernières années, la tendance green a véritablement le vent en poupe. Désireux de créer une ambiance zen, particuliers et professionnels se mettent en quête d’une plante ornementale, d’une composition florale personnalisée, d’un arbuste… Il faut d’ailleurs l’admettre, le marché n’a jamais été aussi florissant. Pour créer une décoration intérieure grandeur nature, les designers d’aujourd’hui proposent un nouveau concept : le mur végétal. Mille fois plus décoratif qu’une plante en pot et plus sophistiqué qu’un jardin, il se veut à la portée de tous. Petit tour d’horizon à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un mur végétal ?

Si on devait l’expliquer d’une manière très simple, le mur végétal est le juste milieu entre un jardin et une plante empotée. Imaginez une étagère remplie de fleurs, sauf que celle-ci sera dans ce cas astucieusement ancrée dans le mur de votre maison. C’est l’essence même de l’expression « mur végétal ». Les plus inventifs vont jusqu’à réaliser une petite cascade.

Design, élégant et simple, le mur végétal a le chic pour rehausser la décoration d’une pièce. L’ensemble dégage une ambiance chaleureuse. Les gens ont souvent tendance à penser qu’installer un mur végétal est nocif pour la santé, car la nuit, les plantes dégagent du CO2. Rassurez-vous, les risques sont minimes.

Il faut également savoir qu’il existe différentes techniques pour concevoir un mur végétal intérieur. La culture classique consiste à ériger le mur sur un support en argile ou en compost. En ce qui concerne la culture hydroponique, elle reste de loin la plus prisée des architectes-décorateurs.

Où installer un mur végétal intérieur ?

Il n’y a aucune règle spécifique indiquant l’emplacement d’un mur végétal intérieur. Eh oui, il trouve sa place dans toutes les pièces de la maison. Vous pouvez, par exemple, en créer un dans votre salon. C’est un des éléments principaux d’un habitat. Raison de plus pour l’aménager et le décorer comme il faut. Le mur végétal égaie l’ambiance d’une cuisine. Il confère à la salle de bain une touche zen.

En fait, le choix de l’emplacement d’un mur végétal intérieur doit tenir compte de certains critères, dont le type de plante. Dans tous les cas, il faut que la structure soit peu exposée au soleil, sans quoi les plantes risquent de se faner et de se brûler. Évitez également les endroits trop proches des cheminées et des radiateurs.

Le mur végétal intérieur ressemble à une structure assez imposante. L’installer dans un couloir ne serait pas très adéquat. Il ne faut pas non plus oublier que les plantes se développent. Ils ont besoin d’un minimum d’espace.

Création d’un mur végétal : quelle plante choisir et quel budget prévoir ?

A priori, toutes les plantes peuvent être utilisées pour créer un mur végétal intérieur. Plantes grimpantes, plantes à fleurs, feuillages… tout va dépendre de vos goûts ainsi que du style que vous souhaitez donner à votre pièce. C’est un projet complexe, donc mieux vaut recourir aux services d’un jardinier expert. Il existe aussi des entreprises spécialisées dans ce domaine, à l’instar de Neogarden, qui ont à leur disposition les ressources humaines et matérielles indispensables pour créer un mur végétal en parfaite harmonie avec vos souhaits.

Pour ce qui est du budget, il prend en compte plusieurs éléments : technique et équipement utilisés, prix des plantes, installation du système d’arrosage, coût de la main d’œuvre… Vous comprendrez que la réalisation d’un mur d’un mètre carré revient moins cher. Les tarifs varient aussi d’un jardinier à un autre. Néanmoins, un sondage nous a permis d’établir un budget approximatif oscillant entre 500 et 1000 euros par mètre carré.

Facebook Comments

Post a comment