Selon la circulaire du 9 août 1978, l’entretien des appareils de chauffage est obligatoire au moins une fois tous les ans et ce, par un professionnel dans ce domaine. Il n’y a aucune sanction en cas de défaut d’entretien, cependant, en tant que locataire, si vous partez sans avoir entretenu la chaudière, le bailleur pourra prendre le coût d’entretien sur la garantie que vous avez versée. En outre, si un sinistre survient dû à l’usage de la chaudière, les assureurs demandent toujours un certificat d’entretien avant tout dédommagement comme le souligne Greensphère, chauffagiste à Marseille.

Un entretien annuel obligatoire

Peu importe la chaudière que vous avez chez vous : bois, fioul ou gaz, un entretien annuel est indispensable. Faites appel à un professionnel pour le nettoyage et le contrôle. Comptez entre 80 à 150 euros pour les services d’un expert.

Il est à préciser qu’un entretien annuel vous permettra de faire des économies sur votre facture tout en vous protégeant de la surconsommation d’énergie. Le professionnel nettoiera le foyer de la chaudière, le brûleur et vérifiera l’état des échangeurs, les organes de sécurité et surveillera sa combustion.

Les spécificités selon le type de chaudière

Pour une chaudière fioul à combustion, le contrôle doit se faire tous les 2 ans, à l’issue duquel vous aurez droit à un certificat de conformité. Idem pour la chaudière à granulés de bois où un contrôle des générateurs de chaleur doit être fait. Pour celle de type fioul, un contrôle des émetteurs est de mise.

Faire un entretien par soi-même

Bien que la loi stipule clairement qu’il faut passer par un professionnel, sachez que vous avez la possibilité de garder votre chaudière en bon état tout en diminuant sa consommation d’énergie. Ainsi, vous pourrez par exemple mettre votre chaudière en position hors gel pendant l’hiver et si vous partez en vacances ; ou encore ne pas laisser les fuites sans réparation. Lors de son usage, évitez à mettre la température à son niveau maximum et maintenez une pression entre 1 à 1.5 bar.

Quand vous constatez que votre chaudière retient de la poussière, brossez tout doucement les ouvertures de ventilations sans heurter le moteur. Enfin, oubliez de nettoyer votre appareil alors qu’il est en état de marche.